Ottawa Tourism | Tourisme Ottawa

Précédent

Particularités d'Ottawa

Qu’est-ce qui différencie Ottawa des autres destinations intéressantes? Voici quelques-unes des façons dont Ottawa se démarque.

Patin sur le Canal Rideau

La plus grande patinoire du monde s’étend sur 7,8 kilomètres (4.8 miles) que vous pourrez parcourir sans interruption (de la fin décembre à la fin février ou début mars, selon la température). Depuis plus de 30 ans, grands et petits viennent en patins, à pied ou en traîneau se balader sur la patinoire du canal Rideau.

Vous pouvez louer des patins ou des traîneaux aux chalets près du Centre national des arts, sur l’avenue Fifth et au lac Dow. Pour obtenir des renseignements sur l’état de la glace, téléphonez au 613-239-5234.

Bal de neige

Chaque année, en février, la région de la capitale du Canada présente le Bal de Neige, le plus important festival d'hiver de l'Amérique du Nord. Ce sont alors trois fins de semaine remplies de surprises et d'activités palpitantes, du 1er au 17 février 2008! Depuis les sculptures de glace spectaculaires jusqu’au fascinant terrain de jeu de neige, le Bal de Neige est une excellente façon de profiter de l’hiver.

Colline du Parlement

La colline du Parlement est le siège du gouvernement du Canada, là où se trouvent la Chambre des communes et le Sénat. Des visites gratuites sont organisées chaque jour. Les horaires sont parfois modifiés en raison des travaux de la Chambre. Les mesures de sécurité auxquelles vous devez vous soumettre sont semblables à celles que l’on trouve dans les aéroports.

En saison festivale, la cérémonie de la relève de la garde est présentée gratuitement, chaque jour, sur la colline du Parlement, à 10 h. S’inspirant de la cérémonie de Londres, en Angleterre, le spectacle d’apparat est présenté du fin de juin au fin d'août.

Sur la colline du Parlement, est également présenté gratuitement chaque soir, après le coucher du soleil, le Spectacle son et lumière intitulé Canada : l’esprit d’un pays, du juillet au septembre. Des images sont projetées sur les édifices du Parlement.

Les célébrations de la fête du Canada sur la colline du Parlement sont spectaculaires—c’est l’endroit où vous devez être le 1er juillet si vous êtes un Canadien ou une Canadienne, ou même si vous ne l’êtes pas. Des concerts gratuits, de brèves allocutions de politiciens, les Snowbirds, le Carrousel, les « tatouages » feuille d’érable, la peinture faciale, les splendides feux d’artifice et une foule d’humeur patriotique.

Gendarmerie royale du Canada

Visitez le centre d’entraînement du fameux Carrousel de la GRC. Le Carrousel est un spectacle militaire de renommée internationale mettant en vedette 32 chevaux et leurs cavaliers, qui a été présenté pour la première fois à Regina en 1887. La GRC invite la population à visiter les écuries et le centre d’accueil durant toute l’année. Il est possible que les gens aient alors la chance d’assister à un exercice du Carrousel, si ce denier n’est pas en tournée, et de voir à l’œuvre ces magnifiques chevaux et leurs cavaliers. La cérémonie du crépuscule est d’ordinaire présentée aux écuries chaque année, vers la fin de juin.

Le Cordon Bleu Ottawa

Le Cordon Bleu est la principale école de cuisine française traditionnelle et l’école d’Ottawa a été la première école Le Cordon Bleu en Amérique du Nord. L’un des restaurants les mieux cotés du Canada, Signatures by Le Cordon Bleu Paris –situé dans le même immeuble que l’école – est fidèle à la tradition d’offrir ce qu’il y a de mieux en fait de cuisine française classique.

Festival canadien des tulipes

La famille royale hollandaise s’est réfugiée à Ottawa durant la Deuxième Guerre mondiale. Le gouvernement fédéral avait même décrété qu’une chambre d’un hôpital local faisait partie du territoire hollandais pour la naissance de la princesse Margriet. Les troupes canadiennes ont également joué un rôle majeur dans la libération des Pays-Bas en 1945. En guise de remerciement en en témoignage d’amitié, le gouvernement hollandais a offert en cadeau des bulbes de tulipes en 1945 et fait de même chaque année depuis ce temps. Ottawa est désormais l’hôte du plus important festival des tulipes au monde (et, de toutes les villes, elle est celle qui plante le plus grand nombre de tulipes par habitant).

Le festival canadien des tulipes se tient chaque année en mai et permet d’admirer 3 000 000 tulipes en fleur dans tous les coins de la région—dont 300 000 au parc des Commissaires près du lac Dow.

Le Diefenbunker : Musée canadien de la guerre froide

Ce vestige de l’histoire de la guerre froide est un rappel unique de la position qu’occupait Ottawa sur la scène politique internationale. Construit dans la petite ville de Carp, tout juste à l’ouest d’Ottawa, entre 1959 et 1961, Le Diefenbunker est un bunker souterrain de quatre étages visait à abriter les membres les plus importants du gouvernement et les principaux militaires dans l’éventualité d’une attaque nucléaire. Des visites et des activités uniques sont organisées au cours desquelles vous pourrez voir certains artéfacts. Ne manquez pas la salle de décontamination, la trappe pour les sorties d’urgence, le studio de radiodiffusion de la SRC, les appartements du premier ministre et la voûte de la Banque du Canada. Le bunker est nommé d’après John Diefenbaker qui était premier ministre au moment où il a été construit mais qui n’y a jamais mis les pieds.

Rideau Hall

Rideau Hall est la résidence des gouverneurs généraux du Canada (qui sont les représentants de la Reine au Canada). La résidente actuelle est Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean. Les visiteurs peuvent se renseigner sur l’histoire, les rôles, les responsabilités et les activités de la gouverneure générale tout en découvrant les beautés de cette résidence et de ses jardins. En saison hivernale, une formidable patinoire extérieure y est installée. En saison estivale, les visiteurs peuvent faire un pique-nique, assister à un match de cricket ou déambuler dans la roseraie.

Queues de castor

Ces savoureuses gâteries, qu’on déguste fraîches et chaudes, prennent la forme de l’appendice caudal du castor dont il se sert pour battre l’eau. Vous pouvez vous régaler de ces divines pâtisseries, mises sur le marché pour la première fois à Ottawa en 1978, en vous rendant au premier magasin permanent de Queues de castor situé dans le quartier historique du marché By. En hiver, il n’est rien de plus exquisément canadien que de savourer une Queue de castor tout en patinant sur le canal Rideau.

Train à vapeur Hull-Chelsea-Wakefield

Tout le monde en voiture pour une inoubliable excursion dans le passé à bord du dernier authentique train à vapeur du Canada. Des excursions vous sont offertes, dont Gastronomie sur Rail, Brunch du dimanche et Coloris d’automne, du de mai à octobre.

Parc de la Gatineau

Situé à 15 minutes à peine au nord du centre-ville d’Ottawa, le parc de la Gatineau comprend plus de 165 kilomètres (102 miles) de sentiers, la plupart accessibles toute l’année. Vous ne pourrez que vous émerveiller de la beauté de la nature canadienne. En saison hivernale, plus de 25 kilomètres de sentiers sont entretenus pour les adeptes de la raquette et 10 kilomètres, pour les fervents de la randonnés pédestre. Vous pouvez louer des raquettes à l’heure ( 5 $) ou pour la journée (15 $) au centre d’accueil du parc de la Gatineau. Les randonneurs pédestres n’ont rien à débourser.

Collection de labyrinthes de la ferme Saunders

Les labyrinthes de la ferme Saunders ont été aménagés il y a douze ans et sont soigneusement taillés et entretenus depuis ce temps. Les six labyrinthes de jardin et les deux labyrinthes casse-tête font partie de la plus importante collection de labyrinthes en Amérique du Nord. En octobre, la ferme Saunders devient le lieu d’attractions automnales le plus spectaculaire du pays. Vous pourrez faire des promenades en charrette à foin au pays des ombres ou visiter la Grange de la terreur en vous rendant dans la petite ville de Munster, à proximité d’Ottawa.

Sentiers récréatifs

Ottawa est le paradis des cyclistes. En vélo, en patins à roues alignées ou à pied, partez à la découverte de centaines de kilomètres de sentiers pavés; parcours sinueux épousant le contour des rivières et du canal Rideau, plats et faciles à parcourir ou montagneux et stimulants : vous n’avez que l’embarras du choix. Les Vélo-dimanches, certaines des pistes cyclables les plus pittoresques sont fermées, sur 52 kilomètres, à la circulation automobile et mises à la disposition des cyclistes, des adeptes du patin à roues alignées et des joggers, de 9 h à 13 h, à partir de la fin de semaine de la fête de Victoria jusqu’à celle de la fête du Travail en septembre.

Multitude de musées

Le Musée canadien de la guerre est un spectaculaire établissement situé sur les rives de la rivière des Outaouais. D’autres musées (civilisations, nature, sciences et technologie, aviation, agriculture et Musée des beaux-arts du Canada) se trouvent également dans la région.

Une vue superbe

Aux magasins et étals du marché By, vous pouvez acheter du pain frais, des viandes froides fraîches, du fromage et des légumes et improviser un pique-nique au parc Major ou à la Pointe Nepean (derrière le Musée des Beaux-arts) où vous jouirez d’une vue spectaculaire. La pointe est un endroit exceptionnel d’où vous pourrez prendre des photographies de la colline du Parlement, de la rivière des Outaouais, de l’île Victoria, du parc Jacques-Cartier et du Musée canadien des civilisations.

Précédent